Contact us now
+33(0)666894656

BRICS : une deuxième décennie d’or pour la promotion du développement mondial

LI WUZHOU, membre de la rédaction

Le 9e Sommet des BRICS aura lieu début septembre 2017 à Xiamen, sur la côte sud-est de la Chine. Sur le thème « Approfondir le partenariat des BRICS et fonder un avenir meilleur », le sommet fera le bilan des expériences des BRICS dans la coopération au cours de la dernière décennie et planifiera l’avenir pour ouvrir une deuxième décennie brillante.

La première rencontre des ministres des Affaires étrangères de Chine, du Brésil, de Russie et d’Inde, qui s’est tenue en marge de la 61e Assemblée générale des Nations Unies en 2006, a marqué le prologue de la coopération des BRICS. Durant cette dernière décennie, les BRICS, nés d’un concept créé dans le rapport d’une institution financière, sont devenus un mécanisme avec une existence réelle ; en commençant par la coopération économique et commerciale, ils ont progressivement exercé une influence importante sur la gouvernance économique mondiale et deviennent de plus en plus une force représentant les pays en développement.

Une décennie de coopération gagnant-gagnant. La part du volume économique global des BRICS dans l’économie mondiale est passée de 12 % à 23 %, celle du volume global des échanges, de 11 % à 16 %, celle des investissements à l’étranger, de 7 % à 12 %. La contribution des BRICS à la croissance mondiale a dépassé 50 %. Le niveau de vie des trois milliards de personnes qu’ils abritent s’améliore de jour en jour. La coopération et les échanges se sont épanouis dans les domaines culturels et pédagogiques, pour jeter une base sociale amicale à la coopération.

Une décennie pour promouvoir une meilleure gouvernance mondiale. D’une part, les BRICS ont travaillé ensemble pour favoriser la réforme de la Banque mondiale (BM) et du Fonds monétaire international (FMI) en matière de droit de vote et de quotes-parts, de sorte que le droit de vote des BRICS s’est élevé à 13,24 % dans la BM et leurs quotes-parts au sein du FMI, à 14,91 %. D’autre part, les BRICS ont créé la Nouvelle banque de développement, la première institution financière multilatérale indépendante des pays en développement dans l’histoire, afin de soutenir la construction d’infrastructures et le développement durable des pays émergents et des pays en développement. Dans le même temps, les BRICS se sont exprimés ensemble sur les grandes questions internationales et régionales, moyennant des réunions de haut niveau sur les affaires de sécurité, les rencontres des ministres des Affaires étrangères, ainsi que des mécanismes de travail sur la lutte contre le terrorisme et sur la cyber sécurité, pour accroître la représentativité et la voix des pays en développement dans les affaires internationales et établir un ordre international plus juste et équitable.

Le succès des BRICS s’est illustré dans les propos du président chinois Xi Jinping lorsqu’il a rencontré les ministres des Affaires étrangères le 19 juin 2017 : « Les BRICS représentent une innovation, parce qu’ils ont établi de nouvelles relations de partenariat et de non-alignement, au-delà des anciennes alliances militaires et politiques. Ils ont ouvert une nouvelle voie de respect mutuel et de progrès commun en transcendant les idéologies, et ont pratiqué les nouveaux concepts de la réciprocité et de la coopération gagnant-gagnant en rejetant la mentalité anachronique du jeu à somme nulle. »

L’esprit des BRICS, un esprit « ouvert, inclusif, coopératif et gagnant-gagnant » ainsi qualifié, formulé par le président Xi Jinping lors du Sommet des BRICS à Fortaleza (au Brésil) en 2014, fait aujourd’hui consensus.

Le succès de cette coopération réside également dans le fait que les BRICS ont maintenu les … Lire la suite sur … http://french.china.org.cn/business/txt/2017-09/01/content_50006779.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *